Le dimanche matin, sur les chemins.

Le 23 septembre 2014, par Phil3,



"LES PETITS COMPTES-RENDUS C-Sport"

Partenaire de "Randonnées VTT dans l’Est".



"2ème rando VTT Les 3 fontaines" le 21/09/14 à Fameck

Le site du Club : LBC Fameck.

Les photos bientôt en ligne ICI.

La trace du 50 km est sur NAFIX.

    • Sur le 50km : Phil3, solitaire C-Sport vite intégré au groupe du jour : Best Toph et Marc du VTT Blénod, Laurent et son fils du VC Verny [50,5km en 2h59 sur le bike]
    • Terrain : gras mais pas collant, avec quelques passages et deux descentes bien glissantes
    • Météo : les pluies orageuses annoncées ne sont heureusement jamais arrivées

8h45, en solitaire, je quitte le lieu des inscriptions avec au poignet, un bracelet vert fluo. Simple et très efficace le bracelet avec les numéros de téléphone !

Dans Fameck, à chaque intersection routière est positionné un bénévole qui assure notre sécurité. Ils sont en nombre. C’est parfait car c’est en file indienne que nous quittons la ville pour atteindre les bois. A cette heure, il y a du monde sur ce tracé qui est commun avec tous les circuits. Ca va, je parviens facilement à doubler certains alors que d’autres me doublent également, chacun trouvant son rythme de croisière.

Je sympathise rapidement avec un vététiste qui est également en solitaire. Nos allures sont similaires. Suite à une erreur d’inattention, un autre biker que nous suivons nous emmène hors du tracé. C’est classique en rando, il ne faut pas forcément suivre celui qui est devant ! De retour sur le tracé, nous percevons notre erreur.

A une centaine de mètres de là, une première montée fait naturellement la sélection. Sont maintenant à ma hauteur, puis me doublent des connaissances du VTT Blénod, Best Toph et Marc, accompagnés de Laurent et de son Fils du VC Verny. Je parviens à suivre plus ou moins leur allure. Ils me proposent de rouler avec eux. Nous discutons de la rando organisée il y a peu par leur Club, le VTT Blénod et de la grande déception des participants sur le tracé 60 km, beaucoup trop roulant. Ils envisagent dès à présent de revenir pour l’édition 2015, sur un tracé plus technique et plus physique, celui qui avait fait initialement la belle réputation de la « Rando d’automne » du VTT Blénod.

Peu avant le premier ravitaillement, je suis à la hauteur de David, un collègue de travail, un spécialiste du trail, qui blessé en ce moment, monte occasionnellement sur un VTT, un modèle collector tout rigide des années 80. Ouahou ! Il est sur le circuit 22km.

Quelques tours de roues après le ravitaillement, certains hésitent sur l’un des seuls passages vraiment techniques de la rando. Nous en profitons pour passer. Mieux vaut ne pas poser le pied à terre ; car après ça coince devant la difficulté !

Le terrain est gras, la rando est physique mais comme le circuit est malgré tout roulant, notre allure reste bonne.

Nous terminons la boucle du tracé qui nous ramène au premier ravitaillement. Des vététistes de tous les circuits sont en nombre ici à ce point de rencontre. La rando est un succès et des friandises ont même été prévues pour les plus jeunes.

Le retour du 50km nous emmène ensuite vers la vallée de l’Orne. J’ai quand même failli m’allonger dans la boue, dans la descente hyper glissante peu avant l’étang Tivoli de Vitry-sur-Orne. A basse vitesse, j’ai déposé le vélo dans le chemin et je ne sais comment, j’ai continué deux, trois mètres sur les jambes, sans perdre l’équilibre. Yes !

Notre groupe restera constitué tout au long de la rando malgré le fait que je suis un peu en retrait dans les montées. A mon étonnement, je parviens néanmoins à recoller grâce aux descentes et aux trop peu nombreux passages techniques. Le regroupement se fera plus ou moins naturellement au troisième ravitaillement, puis en fin de rando.

Après le troisième ravitaillement, le retour ne sera pas de tout repos. Une montée dans un pierré trop glissant nous oblige pour la première fois à mettre le pied à terre. Même à pied, ce n’est pas très aisé ici !

Une dernière descente bien praticable nous ramène à Fameck sans que les averses orageuses annoncées n’aient eu l’idée de nous arroser de la matinée.

La « 2ème randonnée des 3 Fontaines », une très belle organisation, des circuits 100% forestiers, une météo plus que correcte, que demander de mieux ? Ah si, un tracé 50km moins roulant, plus orienté sur des passages techniques et des serpentines.... si bien sûr, le terrain qui m’est inconnu le permet !


"17ème Evasion Thionvilloise" le 14/09/14 à Yutz

Le site du club :L’Evasion Club Thionvillois

    • Sur le 45km : Bibi, Tom et Phil3 [50km en 2h50 sur le bike]
    • Terrain : parfaitement sec, un régal

8h35, nos inscriptions sont réalisées et nous enfourchons nos bikes pour le circuit 45 km. Il est a noté que cinq circuits (10 à 55km) étaient proposés pour le VTT. Un choix royal !

Le tracé plat du début permet de nous échauffer dans les serpentines des bois du Kickelsberg et du Steinloch. C’est certes roulant, mais rouler dans la vallée de la Canner ne rend pas la rando monotone en raison du relief que nous allons avoir par la suite. Le paysage est valonné et nous alternons régulièrement entre des passages en forêt, des chemins d’accès aux champs et aux pâturages. De jolis points de vue paisibles agrémentent cette sortie.

Au niveau des difficultés, il y a en a eu deux belles. Deux montées d’un très fort pourcentage exclusivement réservées à l’élite sportive du VTT. C’est à pied que nous les avons franchies.

La rando nous emmène en son point le plus éloigné, sur l’ouvrage du Hackenberg, le plus gros ensemble fortifié de la ligne Maginot du Nord-est de la France. Impressionnant ! La rando se veut donc aussi culturelle. Le deuxième ravitaillement est situé au sommet du Hackenberg, à quelques pas de la chapelle.

Nous rencontrons une troisième difficulté, à la sortie de Buding, dans un chemin qui, dès le début de la montée, a été bien défoncée par les engins de débardages. Ouf, ça passe ! La fin de cette difficulté se fera aussi à pied, la pente devenant à nouveau trop importante pour nous.

Aux abords du troisième ravitaillement, le parcours redevient beaucoup plus roulant. Nous sommes ensuite sur un chemin commun avec une rando équestre organisée. Nous levons forcément le pied pour la sécurité de tous.

Dans un bois proche de la sortie de Kuntzig, j’indique à Bibi qui me suit : « Attention ! ». Il y a ici une ornière piègeuse. Bien que m’ayant entendu, Bibi part à la faute. Sans gravité, il se relève. Son pneu avant n’a pas aimé. Il nous faut le regonfler suite à un léger déjantage. Rien de bien méchant mais l’arrêt s’impose !

Le retour sur Yutz s’effectue par un single final où nous lâchons nos derniers watts en donnant de l’angle dans les virages. On en profite bien sur ce sol sec !

La « 17ème évasion Thionvilloise », une rando sympa, bien organisée, qui mériterait dans son tracé plus de passages techniques. Je deviens exigeant peut-être ?


"Rando nocturne" le 12/09/14 à Amnéville

Le site du club : Amnéville Bike Club

    • Sur l’unique parcours 25 km : Ben, Tom et Phil3 [GPS de Tom : 24,3km en 1h41 sur le bike et 1h59 au total]
    • Terrain : humide, glissant au début, ne posant pas de problème sur les descentes, vraiment sec sur la fin.

Nos éclairages sont de sortie ce soir. Rouler la nuit commençait sérieusement à nous manquer !

Le son de l’accordéon nous permet de trouver facilement, depuis le parking, le lieu des inscriptions situé un peu plus haut. L’ambiance est là avec ce papy musicien qui donne aussi de la voix. Les formalités remplies, nous activons nos bracelets phosphorescents et c’est parti !

Une bruine, qui a commencé à tomber lorsque nous sommes arrivés, nous accompagne. Elle cessera à mi-parcours environ.

A peine quelques tours de roues effectués, nous avons quelques soucis pour trouver notre chemin en compagnie de deux autres vététistes. Des marcheurs nous indiquent la trace en franchissant un portail qui permet en fait de traverser le golf pour rejoindre la nationale 52.

Des organisateurs bien équipés assurent notre sécurité pour nous faire traverser cette route fréquentée. Il en sera de même pour les autres traversées dangereuses. Direction maintenant le Fond Saint-Martin sur un terrain rendu piègeux par ce sol humide. N’est ce pas Ben ?

La première partie du parcours est physique. Notre rythme est plus soutenu qu’habituellement compte-tenu du faible kilomètrage à réaliser. Sympa, la descente technique éclairée au fin fond des bois !

Le premier ravitaillement est bienvenu au km 10. Ben et Tom m’ont bien fait monter le cardio. Partis à 20h50, nous avons rencontré peu de monde jusqu’au premier ravitaillement. Les participants sont ici en nombre et l’accueil est sympa. Une table bien garnie nous permet de nous restaurer. Ca fait du bien car à cette heure j’ai plutôt faim. Je ne dois pas être le seul dans ce cas !

Nous sommes maintenant avec un bon paquet de vététistes et le niveau technique est exigé pour une cette belle et longue descente avec devers, pentes variées et chicanes. Ca coince pour certains, alors que ça passe tranquille pour d’autres !

La nuit, avec la portée de nos éclairages, nous avons la sensation de rouler plus vite. Certes nous appuyons bien sur les pédales mais quand même, l’effet est accentué.

Au deuxième ravitaillement situé peu avant le km 20, nous rencontrons le « Nanard », un gars du club organisateur, une de mes vieilles et sympathiques connaissances ce petit monde local du VTT. Nous échangeons quelques mots avant de remonter sur les bikes afin de poursuivre la rando.

Le tracé est maintenant nettement moins physique, beaucoup plus ludique et nous nous éclatons comme des gamins en prenant de la vitesse dans les singles. Les marcheurs sont aussi sur le même circuit. Nous les doublons après avoir mis sagement nos mains sur les freins. Ceci me permet aussi de lever le pied car Ben et Tom sont en forme. Je ne suis pas loin de la rupture mais, avec ces coupures de rythme, je résiste, yes !

Au abords du lac du bois de Clouange, Ben a laché les watts. Impossible pour nous de le suivre ! Il était simplement motivé pour prendre de l’avance afin de nous offrir une bonne bibine, mais ça on ne le savait pas ! Celle-ci nous attendait sur la table en sa compagnie lorsque nous sommes arrivés. Il nous a mis la « patée » mais les petites mousses étaient encore bien fraîches. Pour l’ambiance, l’accordéoniste avait sorti à cette heure tardive son plus beau répertoire et le barbecue fonctionnait a plein régime !

Pour une première organisation du club ABC , cette rando de nuit fût une réussite. Nous sommes rentrés ravis et prêt à remettre ça l’an prochain !


"La rando d’automne" le 07/09/14 à Blénod Lès PàM

Le site du club : VTT Blénod

    • Sur le 60km : Ben, Bibi, Martin, Tom et Phil3 [40km en 2h42 sur le bike et en 3h50 au total, oui, oui...]
    • Le terrain : nettement plus gras que prévu ;-(

Nos manques d’entraînements nous ont obligé à faire l’impasse ce WE sur deux épreuves que nous affectionnons : le raid de la Béholle et le Trophée des remparts. C’est donc à Blénod que nous nous sommes retrouvés pour la p’tite rando du dimanche matin.

Une brume qui aura bien du mal à se lever par la suite nous accompagne. La température est douce et le maillot à manches courtes du club qui n’en n’est pas un est de sortie.

Il y a bien longtemps que nous n’avons pas roulé au moins à cinq. C’est toujours sympa de retrouver les potes. Ca parle vacances, activités sportives, matos, etc...

Traditionnellement ici la première montée arrive vite. Ca va, nous avons eu le temps de nous échauffer un peu sur le tracé. Une première partie du parcours, jusqu’au premier ravitaillement, est comme on aime, avec des singles, des coups de culs, des difficultés de franchissement. C’est physique, ludique, et c’est un pur plaisir de rouler sur ce terrain.

Les ennuis techniques commencent peu avant le premier ravitaillement bien placé et situé au km 11 : Bibi, nous coince sa chaîne au delà du plus grand pignon de sa cassette. Ca répare, le dérive-chaîne et le maillon rapide sont de sortie. On en profite même pour régler la butée du dérailleur de Monsieur ;-).

Le parcours nous emmène ensuite sur la montée en lacets de Villers-sous-Preny. Là, ça calme nos ardeurs ! Nous passons à coté de l’ancienne abbaye de Sainte-Marie-aux-bois nichée au fond d’un beau vallon boisé.

Le tracé à complètement changé de physionomie au niveau de la forêt domaniale des Venchères. Le parcours est très rectiligne puisque nous empruntons des chemins d’exploitation forestière.

Au km 20 c’est au tour de Tom pour les ennuis mécaniques : crevaison lente. On regonfle, mais quelques tours de roues plus loin, c’est idem. Inspection du pneu, pas de suintement du précieux liquide préventif. Bizarre ! Nous décidons de poser une chambre à air sur son montage notube. Nous voulons retirer le pneu complet mais nous rencontrons quelques difficultés. Pas de souci avec le liquide, il ne reste qu’une pauvre boule compacte de latex pour un produit mis dans le pneu en Avril. Tom avec ses doigts de fée parvient à retirer le flap. Ca avance ! La chambre est maintenant posée et Bibi nous dévoile sa technique très efficace de regonflage avec une petite pompe. Nous sommes au 21 km et il est 10h00 ! Le 60 km semble bien compromis maintenant. Pas grave, ce sont les aléas du VTT !

Le parcours redevient plus sympa ensuite avec quelques descentes dont une bien caillouteuse qui me fait faire un beau tout droit en bas de la pente à la perpendiculaire du tracé. Je finis sans gravité ma course dans des branchages qui jonchent le sol. On se marrent ! Il faut dire que mon pneu arrière est bien usé et que l’état du terrain avec les pluies orageuses des jours précédents est bien plus humide que dans le pays messin où le sol est resté pratiquement sec. A ce jour, l’idée de changer mon pneu ne m’avait pas encore effleuré l’esprit.

Dans la série des ennuis techniques, à quelques centaines de mètres du deuxième ravitaillement, c’est à mon tour : garniture de plaquette arrière décollée de son support. Ca arrive ! « Phil a des plaquettes dans son sac dorsal ? Ben ouai, Tom ! ;-) » Avec l’expérience, j’en prends avec et ça évite de gâcher une sortie. Hop, en moins de cinq minutes, le changement de la plaquette est réalisé.

Nous arrivons enfin au deuxième ravitaillement. La bonne odeur du lard grillé est présente. La table du ravitaillement est bien achalandée, la sono est présente et nous nous laissons séduire par le salé. Trop bon cette affaire !

Comme nous avions prévu cette possibilité en observant la carte des parcours au départ, nous optons à 11h45 pour un retour direct par le circuit 15km emprunté également par les marcheurs. Nous sommes de retour peu après 12h00, heureux de notre sortie « très technique » ;-) qui totalise 40km tout rond !

En lisant les commentaires laissés par d’autres participants à la rando, je dois dire ici que nous n’avons pas été déçus par celle-ci. Notre avis ne peut être que partiel puisque sur les 40km parcourus nous avons roulé que 32km sur le circuit 60km.

Néanmoins, il est vrai que la rando proposée était en deça du « Coup de coeur C-Sport » que nous avions attribué au VTT Blénod en 2008.

Chacun d’entre nous était content à l’arrivée. Peut-être le fait d’avoir plaisir à se revoir après un temps d’absence, le fait de rouler en groupe et de discuter, le fait d’avoir eu pas mal d’ennuis techniques mineurs qui ont mis au second plan le tracé, peut-être ?...

Comme quoi, chacun n’a pas forcément le même avis en fonction de ce qu’il vit sur une rando !


"Circuit des côtes de Moselle" le 31/08/14 à Metz

Le site du club : CCM

    • Sur le 38km : Bibi et Tom
    • Sur le 51km : Phil3 [56km en 3h31 sur le bike]
    • Le terrain : Sec à 8h00, nettement moins bien en partant à 10h00

Fin Août, c’est le retour des vacances. Certes j’ai roulé cet été mais j’ai délaissé complètement la pure pratique du VTT. Je manque de repères après six semaines sans avoir mis mes roues sur les chemins. Rien de tel qu’une petite rando pour faire le point.

Retenu par ailleurs, je n’ai pas pu prendre le départ de la rando avec les copains à 8h00. C’est donc peu avant 10h00 que je quitte la salle d’inscription pratiquement désertée, direction la route touristique du mont Saint-Quentin pour le 51km.

Je ne suis pas seul, je suis tout de même avec deux autres vététistes. Dans un des virages de la route touristique nous quittons l’asphalte pour rejoindre le sommet du St-Q par des chemins qui exigent d’avoir de la puissance. Ca monte ! Ca va, mais le cardio grimpe quand même bien haut. Ce début de parcours est bien physique jusqu’au premier ravitaillement. C’est à cet endroit que se séparent les parcours 21km et 38/50km. J’ai eu une pensée pour ceux qui sont venus sur le petit parcours. Pas évident du tout avec un tel dénivelé, pas vraiment adapté aux familles ou aux peu entraînés !

Le terrain est glissant, il faut reprendre les bons automatismes et l’averse qui tombe maintenant dans le fond de Vazelles me fait faire l’impasse sur l’option « difficile »annoncée par un panneau . Connaissant bien le secteur, je choisis l’option « facile » car les devers de l’autre option sont impraticables par temps de pluie.

Je quitte en solitaire le ravitaillement. Le circuit passe ensuite par le site des « 24h des crapauds ». A nouveau une belle montée exige de la technicité pour prendre la bonne trace sur des cailloux devenus glissants. La puissance dans les cuisses est indispensable aussi. Certains que je rattrape doucement pestent un peu : « ils auraient pu nous faire passer ailleurs ! ». Sur la montée qui termine le tour du circuit des crapauds 2014, je sens bien aujourd’hui que je n’ai pas les jambes que j’avais en Juin pour l’épreuve.

Le tracé des Côtes de Moselle m’amène maintenant sur un terrain beaucoup plus roulant vers les hauts d’Ars-sur-Moselle. Juste après la traversée de la route départementale, me voici sur une longue montée que nous avons toujours pris avec les copains dans le sens de la descente. Nous n’avons jamais vu l’intérêt à la prendre dans le sens proposé aujourd’hui. Le sol est bien trop peu adhérent et la montée trop raide : je rends les armes. C’est à pied que s’est faite cette montée.

Le parcours reste bien physique en remontant depuis les abords de Gorze vers la Croix Saint-Clément. C’est ce que je prévoyais, j’ai bien l’endurance mais pas vraiment la puissance. Le deuxième ravitaillement est toujours présent à 12h00. Même si la table est très dépouillée ça fait plaisir d’y être. L’accueil est sympa et nous échangeons quelques mots sur la rando : «  Balisage sans souci jusque là si on ouvre l’oeil aux changements de direction et parcours tracé pour les bons cuissots ! »

A peine remonté sur le bike, je découvre une serpentine accidentée bien sympa qui m’était inconnue. Ca fait plaisir de rouler ici ! Du VTT comme j’aime ! Comme quoi, c’est en allant sur les randos que l’on découvre parfois quelques pépites.

La petite galère, en bas de la descente proche du collège d’Ars-sur-Moselle, pas une flèche au sol, pas de rubalise, rien, que nenni ! Je décide de remonter pour trouver mon erreur. C’est alors qu’arrive un vététiste avec un beau maillot rouge du C3F, également sur le 50km. Nous rencontrons un promeneur qui nous indique qu’au rond-point d’Ars il y a des traces du 50km au sol. Nous décidons donc de rejoindre le dit rond-point. Bon d’accord, il y avait bien des indications au sol mais après avoir « jardiner » un peu, c’était bien un 50km de flécher au sol...mais celui des routards ;-(. S’en est assez, nous décidons de rentrer ensemble par les chemins de notre choix, lui en mode « tranquille C3F » et moi en mode « nettement moins tranquille C-Sport ». Il faut dire que nous n’avons pas les mêmes maillots !

Depuis Vaux, nous longeons la Moselle en passant par l’île du Saulcy afin de rejoindre notre point de départ, le complexe sportif Saint-Symphorien. C’est au lavage des bikes que j’ai retrouvé les deux coéquipiers du début de rando qui avaient pris le tracé du 38km.

Il y a très longtemps pour moi qu’une rando ne s’est pas terminée de cette manière avec un problème de balisage qui a gâché la fin de la rando. Dommage ! Bon, ben voilà, une rando un peu comme la météo du jour : chaotique !

Bien que n’étant pas du tout dans la même catégorie, j’ai eu le plaisir d’échanger avec Benji du C3F VTT sur nos pratiques sportives. C’est sûrement ce qu’il me restera de plus positif de cette sortie dominicale. Dans une petite galère, on arrive même à faire des connaissances. Pas belle la vie ?


"La Tristan" le 29/06/14 à Kœnigsmacker

Toutes les infos sont dans le dépliant du C3F VTT.

    • Sur le 55km : Ben, Bibi, Tom et Phil3 accompagnés de deux bikers du forum vélo vert, Foxxone et Spam28 [63km en 4h10 sur le bike]
    • Terrain : c’était le grand retour du gras, du glissant et même du collant.

Les organisateurs ont beau reporté fin Juin la date de « La Tristan » en espérant une météo clémente, rien n’y fait ! Avec humour, Ben a rebaptisé cette rando « La Triste temps » !

Un ciel menaçant et des nuages bas nous ont accompagné dès le début du parcours. La pluie annoncée est arrivée rapidement. Avec les conditions de terrain rencontrées, les organisateurs avaient pris la précaution de modifier le parcours initialement prévu afin de réaliser un tracé le plus praticable possible. C’était bien vu car nous nous sommes vite rendus compte que certains passages en forêt étaient vraiment très délicats au niveau de l’adhérence. Nous avons donc emprunté pas mal de chemins agricoles hors des bois sans tomber dans une extrême monotonie car les passages en forêt ont été à mon goût bien dosés, histoire de travailler le physique et la technique de pilotage avec cette recherche constante d’équilibre dans les zones bien glissantes.

Nous avons eu le droit à trois ravitaillements globalement bien positionnés et bien achalandés avec, au 2ème, de la boisson isotonique pour tenir physiquement le choc pour la suite de notre aventure ! Accueils sympas.

La pluie s’est interrompue à mi-parcours et le soleil a fait quelques apparitions. C’était nettement mieux ainsi ! Revers de la médaille, le sol en s’asséchant a commencé à coller et au coeur de cet épisode, le troisième ravitaillement a été le bienvenu. Nous nous y sommes forcément plus attardés, histoire de récupérer de nos efforts.

Notre petite troupe s’est dissociée juste après le troisième ravito avec cette montée collante/glissante où la terre avait décidé de bloquer la rotation des roues sur certains bikes. Heureusement, cette galère a été de courte durée. Ouf !

La fin du parcours nous a fait passer dans une belle sapinière qui m’était restée à l’esprit suite à une des éditions antérieures. C’était sympa à cet endroit et la luminosité révélait de belles couleurs.

A l’arrivée, notre petite troupe s’est facilement retrouvée pour la petite bibine bien méritée !

Pas de souci pour laver les bikes, les jets d’eau étaient en nombre et les finishers des différents parcours étaient peu présents à cette heure avancée.

A quand « La Tristan » sans un triste temps ? J’ai en tête de beaux parcours que les organisateurs avaient réalisé en exploitant pleinement ce que le secteur propose de mieux pour le VTT. Restons optimiste et disons que ce sera pour l’édition 2015 ! ;-)


"18ème rando VTT des tilleuls" le 18/05/14 à Corny

Le site de "La Muse".

Les photos sont ICI.

Les traces sont sur Nafix.

    • Sur le 55km : Ben, Bibi, JiPé et Thomas
    • Sur le 35km : Eric et Renaud

Phil3, le rédacteur des "Petits comptes-rendus C-Sport" était absent à la rando. Voici un résumé des informations recueillies auprès des copains :

" Toujours sympa la rando de Corny ! Sur le 55km, une 1ère partie du parcours vite physique avec quelques passages techniques intéressants se poursuivant sur une 2ème partie beaucoup plus roulante.

Chaque année le tracé est différent et les organisateurs réalisent des prouesses pour nous faire découvrir des nouveaux chemins, bien que nous roulons habituellement dans le secteur. Comme quoi, un chemin peut en cacher un autre. ;-)

Le balisage était parfois très minimaliste, pas toujours évident à voir. Il fallait plus qu’ouvrir l’oeil. Pas évident, hein Marcel !

Bon ravitos, même si Renaud parti tardivement a été victime du succés de la rando, avec un premier ravitaillement où la table était très dépouillée. Au dernier ravitaillement, la dégustation d’un doux breuvage local fût appréciée. C’était le réconfort pendant l’effort !

Une rando qu’il ne fallait pas louper Phil. On t’emmenera sur les nouveaux singles de la "Rando des tilleuls". Promis !"


"La trace Amanvilloise" le 11/05/14 à Amanvillers

Le site de l’ASCL VTT et également sur Facebook.

La trace du parcours est sur NAFIX.

    • Sur le 45km : Ben, Bibi et Phil3 [42km en 2h56 sur le bike]
    • Le terrain : gras mais presque roulable partout

Les pluies du samedi et la météo annoncée ont découragé plus d’un vététiste pour se déplacer à cette rando. Ce n’est pas la grande foule à 8h00 au niveau de la table des inscriptions placée sous le préau de l’école. Le ciel est menaçant et le vent bien présent ne fait qu’accentuer cette sensation de fraîcheur. Quel contraste par rapport à ces dernières semaines exceptionnellement sèches et aux températures agréables.

Avec ce qu’il est tombé la veille et durant la nuit, nous savons que le terrain est devenu gras. Dès l’entrée en forêt sur le premier single, les pneus au contact d’une fine couche de boue délivrent ce bruit si caractéristique que nous n’avions plus entendu depuis si longtemps. Il faut reprendre la main avec cette technique de pilotage pour rouler sur ce sol parfois fuyant.

Le tracé longe plus ou moins la vallée de Montvaux. Il est très avantureux de rester sur le bike sur certaines descentes, surtout là où il y a des racines. C’est dommage car le parcours sur le sec doit être bien sympa.

Comme il y en a trois sur le parcours, le premier ravitaillement arrive rapidement. Il est placé au sommet d’une difficulté, tout proche du lieu-dit « le Gros Chêne ». La table est bien garnie et l’accueil tout aussi agréable.

La deuxième partie du parcours nous ramènera ici même, après une boucle passant par le Col de Lessy. Nous empruntons quelques belles traces réalisées pour d’autres manifestations VTT par le club Aventure Mont-Saint-Quentin. Puisque ce n’est pas l’affluence au deuxième ravitaillement, nous échangeons quelques mots avec les organisateurs. Nous leur indiquons que nous apprécions le parcours et les félicitons pour la qualité du balisage. Pancartes, chaux au sol et rubalises placés comme il faut, rendent ce parcours très plaisant à suivre.

Après le dernier ravitaillement, nous nous dirigeons vers Saulny, sans pour autant atteindre le village. Nous empruntons le single « du Paradis ». Une descente nous amène à franchir un ruisseau par un symbolique pont de bois. Une belle montée nous dépose pratiquement à l’entrée d’une serpentine bien connue passant dans l’ancienne redoute militaire Curely. C’est bien vu de passer par ici. La rando se termine par un single sur le plat qui nous fait sortir définitivement de la forêt. Nous affrontons un vent violent venu des champs avant de rejoindre l’école communale où les deux jets de nettoyage sont déjà bien en action.

Les absents ont eu tord, la fenêtre météo fût bonne et le club d’Amanvillers avait tracé un joli parcours et réalisé un balisage 4 étoiles.

Belle rando, à refaire sur le sec de préférence . Eh oui, notre sport est lié aux conditions météorologiques. Ces derniers temps, on avait presque oublié que le VTT se pratique aussi sur sol humide. Aujourd’hui, c’était la piqûre de rappel !


"12ème circuit des Templiers" le 04/05/14 à Pierrevillers

Si je n’ai pas bien compris, ta photo est sur www.photo-mariage.biz si tu es marié ou sur le site du Cyclo-Club Pierrevillers si tu n’es pas marié ;-).

C’est Kiki passe sur TV Rombas à 3’20’’ et à 5’43’’ ?

La page Facebouc : Cyclo Club Pierrevillers.

La trace du 45km est sur NAFIX.

    • Sur le 30km : Eric
    • Sur le 45km : Ben, Bibi, JiPé, Martin, Philippized et Phil3 [46,5km en 3h07 sur le bike]

A un mois pratiquement des crapauds 2014, les c-sporiens sont venus en nombre affronter les Templiers. Ca fait plaisir de revoir JiPé, Martin et Philippized sur les randos. Joli, le nouveau bike de Martin !

J’avais loupé l’édition 2013 des Templiers et celle de 2012 était bien trop pluvieuse pour se faire réellement plaisir. 2014, les conditions météorologiques sont remplies. Sous des températures fraîches, un grand soleil et une belle luminosité nous accompagnent.

Superbe organisation dans la salle des fêtes. Tout est conçu pour fluidifier l’affluence aux inscriptions, les randonneurs se dirigeant aux différentes tables en fonction des parcours choisis. Les bénévoles sont en nombre et un bracelet vert fluo avec le N° d’urgence et le N° de médecin est posé au poignet de chaque participant. Nous avons également la possibilité de prendre une collation offerte avant de monter sur le bike.

Il ne nous reste plus qu’à poser la plaque de cadre et c’est parti mon Kiki !

Un coup d’oeil avant le départ sur la courbe du dénivelé du 45km m’a indiqué que la première moitié serait sans difficulté.

Une pancarte bien visible signale le début des circuits VTT. Il en est de même pour les circuits route.

La première partie est constituée de singles sur terrain plat ou presque, rien que pour se faire plaisir. Ce fût le cas, avec aussi ces quelques courts passages qui nous ont rappellé le relief de la trace de la Béholle à Verdun. Par ailleurs, nous sommes surpris de rouler par endroit sur un terrain bien moelleux. Il y a dû bien pleuvoir ici avec les orages de jeudi.

C’est bien sympa tout ça jusqu’au premier ravitaillement, où dans le sucré ou le salé, le choix est grand. Belle table ! Nous sommes gâtés, les parcours et les dénivélés sont à nouveau affichés. Il en sera de même au deuxième ravitaillement.

La courbe du relief avait annoncé une belle montée au delà de mi-parcours. Nous y voilà, c’est face à nous et là ce n’est plus pareil ! Les hostilités commencent sérieusement. Plus ça monte, plus il y a de la pente mais comme le terrain est sec, c’est un défi ici de ne pas mettre le pied à terre ! Yes !

Par un pur hasard, en levant la tête, j’ai vu que nous passions au pied de la tour de Drince. Le parcours est marqué maintenant par un relief beaucoup plus accidenté avec à nouveau quelques belles montées dont celle le long des vignes à Marange-Silvange se poursuivant ensuite en forêt. Dur, dur ! La fatigue commence sérieusement à se faire sentir. Ca roule et ça marche.

Philippized nous révele particulièrement ici sa grande forme. Il faut dire que le gaillard prépare un beau défi cyclosportif route pour début Juin en Italie.

Nous enchaînons sur des devers, des descentes et singles aussi. Oups, nous faisons parfois quelques erreurs de direction. Rien de grave, pas facile de rouler et d’avoir un oeil attentif au marquage à la chaux qui a parfois tendance à disparaître où il ne faut pas. Le parcours est varié et bien sympathique même si les montées commencent maintenant à bien me faire à chauffer les cuissots ;-).

Un dernier single et une dernière descente nous ramènent à la salle des fêtes où il est possible d’essayer des vélos électriques exposés sur le très beau stand LOISIBIKE.

Par ailleurs, des jets hautes pressions sont à la disposition pour le nettoyage des VTT.

Pour ceux qui l’ont souhaité lors de l’inscription, il est également possible de se restaurer. Une petite binouze entre potes prise sur l’herbe clôture cette bien belle rando.

De part sa progression au fil des années dans la qualité de son organisation et de son tracé, ce "12ème circuit des Templiers" mérite à ce jour notre "coup de coeur C-SPORT 2014" !


"La Speed Rail" le 01/05/14 à Scy-Chazelles

Le site : Association Sportive des Cheminots de Metz - section VTT

Les traces des parcours sont sur Nafix.

    • Sur le 50km : Ben parti à 8h45 et Bibi parti à 9h30
    • Sur le 40km : Julien, Renaud et Phil3 partis à 8h30
    • Le terrain : hyper sec, ciel menaçant, une seule averse qui n’a pas changé l’état du terrain. Ouf !

Nous accueillons Julien et Renaud deux nouveaux c-sporiens qui se préparent tranquillement pour l’édition 2014 des «  24h des crapauds ». Ce sera une première pour eux, une découverte totale de l’épreuve. Quelques randos organisées leur permettront d’être au point physiquement afin de prendre un réel plaisir le jour de l’épreuve. La Speed Rail est donc au programme, histoire de faire davantage connaissance et de rouler ensemble.

C’est très bien de revoir la Speed Rail sur le calendrier des randos 2014 après les débouroirs d’autorisations non obtenues en 2013.

Ici, nous sommes en terre messine. Forcément nous connaissons bien le secteur et nous apprécions les parcours 40 et 50 km, surtout quand ils tournent dans ce sens ;-). Les organisateurs varient légérement les tracés chaque année. La grande nouveauté 2014 se situe entre Vaux et Ars-sur-Moselle sur un tracé que Ben m’avait fait découvrir il y a peu. C’est bien vu de passer par là !

Le parcours est varié, majoritairement tracé en forêt, des montées bien physiques dont une majeure à la sortie de Gorze. Quelques singles aussi, dont celui que j’affectionne particulièrement en descendant, toujours sur Gorze.

Pour le fun, un guet à passer est au programme avec un délestage possible. Un niveau au plus bas de la Gorzia, c’est l’année à le passer sans risque pour la mécanique.

La rando est appréciée et des maillots des clubs de nos amis du 54 sont bien présents sur le parcours.

Il y a bien du monde au premier ravitaillement de la croix Saint-Clément commun à tous les parcours et lieu de séparation avec le 30km. Ben en singlespeed parti avec un handicap de 15’ nous rejoint. Il est en forme le gaillard ! Julien et Renaud revoient leurs ambitions à la hausse et se décident pour le 40km. L’effet « crapauds » est déjà en marche !

Le 50km fait une boucle supplémentaire en montant au pied de la Vierge dorée de Gorze, gardienne de la ville, et redescendant sympathiquement par des lacets serrés sur le bourg. Une autre boucle s’approchant du Col de Rudemont pour le 50km nous permet de revoir Ben, à Novéant, en haut de la "montée du bouc".

Nous finissons tranquillement le parcours ensemble depuis le deuxième ravitaillement sur un relief devenu bien plus sage.

Bibi parti exceptionnellement à 9h30, dernier inscrit sur le 50km, a également apprécié le parcours pratiquement vidé de ses randonneurs.

Que demander de plus, un parcours agréable, un balisage nickel, deux ravitaillements bien achalandés et surtout une météo qui est restée correcte par rapport à ce qui était annoncé.

Joli 1er Mai, même si on n’a pas ramené le muguet !


"La Zan Zig Zag" à Longchamps-sur-Aire le 27/04/14

    • Phil3 en solo sur le 42km [45km en 2h54’ sur le bike]
    • Terrain : toujours hyper sec !

« En v’là du single, en v’là ! Du bon, oui, croyez-moi ! »

De passage en Meuse ce Dimanche, j’ai décidé d’y poser les roues du bike pour réaliser une p’tite rando en terres inconnues. Aller hop, direction Longchamps-sur-Aire, village paisible situé non loin de Saint-Mihiel.

C’est l’affluence dans la rue à la table des inscriptions, au niveau du foyer du village. L’accueil est sympathique, simple et efficace avec les plaques de cadre à fixer sur le bike. Je respecte l’horaire peu habituel de 9h00 donné sur l’affiche pour débuter la rando.

Je n’ai jamais été déçu des parcours Vtt en Meuse. Ce sera à nouveau le cas ici avec des singles variés et à gogo sur lesquels je me suis bien éclaté avec des franchissements à négocier sur de belles petites bosses, sur de belles épingles aussi, sur de bons passages bien étroits entre les arbres où le guidon large est à proscrire. Bref, que du vtt ludique comme j’aime ! On excusera quand même certaines portions du parcours peu pratiqués, donc peu agréables à rouler.

Pas franchement de trop longues montées pentues, simplement un relief bien accidenté qui use à petit feu le biker s’il se prend facilement au jeu en relançant fréquemment sa machine dans les singles.

Quelques vététistes sont venus en famille. L’ambiance est bon enfant et le terrain se prête bien pour faire découvrir l‘aspect ludique de la discipline aux plus jeunes. C’est chouette !

La rando doit également avoir de bons échos car j’ai vu un groupe venu du club de Joinville en Haute-Marne où est licencié JP Stéphan.

Au retour étaient proposés boissons, sandwichs et frites au foyer communal dans une ambiance familiale des plus sympathiques.

Zan Z’hésitation, La Zan Zig Zag est à recommander. ;-)


Rando de Pagny-sur-Moselle le 13/04/14

    • Sur le 45km :
      • Bigben [2h30 en électron libre]
      • Bibi et Phil3 [3h00 en mode "rester grouper"]
    • Terrain : tip top, exceptionnellement sec.

Sympathique cette rando de Pagny ! Un tracé d’un niveau technique et ludique bien supérieur aux années précédentes. Nous avons été agréablement surpris. Les organisateurs ont profité d’un sol sec pour nous emmener sur un joli parcours passant par certaines zones qui doivent être habituellement bien humides, vu la configuration de certains chemins.

Bon balisage mais un signalement des éventuels des dangers aurait été parfois le bienvenu. Je me suis fait une petite frayeur sur un profil descendant, surpris par une brusque cassure de terrain débouchant sur de belles racines. C’était un peu chaud et difficile à anticiper. Conclusion : il faut rester maître de son bike en toute circonstance et se garder une marge de sécurité surtout en terre inconnue !

Pour le physique, deux murs successifs à passer au km 33. Le premier était limite au niveau adhérence, mais yes, ça l’a fait ! Belle et longue montée en lacets (bon d’accord ce n’est pas les Alpes, ni les Vosges !) aprés le ravito 2 de Villers-sous-Prény au km 36.

Ravitos bien placés et bien garnis, dont celui qui nous a amené à la ferme de la Souleuvre pour une dégustation des produits fermiers.

Eh hop, une rando qui nous prépare doucement pour les crapauds !

    • Les p’tits + de la rando : lots et collations offertes à l’arrivée.

"La Marbichonne" le 06/04/14 à Marbache

Le site : La Marbichonne

    • Sur le 45km : Eric [avec Ben et Phil3 jusqu’au ravito 1]
    • Sur le 65km : Ben devant [3h50 sur le bike] et Phil3 derrière ;-) [4h01 sur le bike] avec regroupement à chaque ravito.
    • Terrain archi sec, plein soleil, le top !

Avec cette météo annoncée et un terrain idéal, nous savions qu’il allait y avoir du monde à Marbache. Ce fût le cas dès 8h00, lorsque nous nous sommes engagés sur les parcours.

La Marbichonne mérite bien un tel succès avec une organisation très pro par ses bénévoles. Six circuits étaient proposés, chapiteau dédié aux inscriptions, balisage irréprochable, ravitaillements bien garnis agrémentés d’une bonne odeur de barbecue, groupes musicaux pour l’ambiance, sympathiques cache-cols pour chacun à l’arrivée, buvette et possibilité de repas pour l’after, etc...

Le 65km était l’occasion de nous tester sur une longue distance. Pour le fun, nous avons apprécié les bons singles dont ceux du coté de Liverdun ainsi que l’incontournable passage trialisant avant le 2ème ravitaillement. Physiquement, il a fallu affronter trois montées d’un beau pourcentage et quelques coups de culs bien raides où le pied à terre était difficilement inévitable. La puissance physique a été mise à l’épreuve. Heureusement, le terrain sec a rendu beaucoup de secteurs roulants, idéal pour récupérer et gérer le kilométrage. Bref, un bon test de début de saison.

Les photos d’Emilie sont ICI.


"Ca marche et ça roule" le 09/02/14 à Blénod-Lès-Pont-à-Mousson

Le site du club : COB Cyclotourisme.

  • Phil3 en solitaire sur le 40km rejoint par Ben au lavage des bikes
  • Terrain : bien gras mais pas collant

La rando de Blénod inaugure traditionnellement la saison. Compte-tenu des conditions de terrain, le tracé a été judicieusement dosé entre les parties roulantes des chemins forestiers d’exploitation et les chemins annexes bien boueux. C’est donc une sortie de fond par excellence qui nous attendait. Il y avait quand même de quoi faire chauffer les cuissots avec, entre autre, la montée de Vilcey-sur-Trey qui me rappella le « Raid du chardon Val de Lorraine ». Souvenirs, souvenirs…

  • Top : organisation bien rodée, road book et plan du parcours fournis à chaque participant.
  • Pas Top : parfois le tracé était commun avec les marcheurs, à éviter dans les descentes.

La trace GPS du 40km est sur NAFIX.


 

Galerie d'images

 

Poster un commentaire

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)


captcha




Dans la même rubrique

Lavoirs 2005
Sortie du 19 aout 2006
La rando du bouc.
Lavoirs 2006
Raid VTT "La Magic Mosellane" du 02 et 03/09/06 - [150km]
Le 16/09/06 : Rando touristique "Le Tour de Metz par le sud"
Raid VTT "Chardon du val de Lorraine" du 24/09/06 - [95km]
Les Tetards
Sortie du 7 oct
Rando des rois mages le 14/01/07
P’tite rando du 24 février
Rando de Pagny-sur-Moselle le 11/03/07
Rando de Pagny (suite et fin)
Rando "La Marbichonne" le 01/04/07
Rando la "SPEED RAIL" le 01/05/07 à Scy-chazelles
Rando LA MONTIGNIENNE du 19/08/07
Rando des lavoirs à Metz le 26/09/10
Raid VTT "Chardon Val de Lorraine" du 09/09/07 [100km]
Rando VTT "Chemins solidaires" le 23/09/07 à Ancy/Moselle
Rando des Lavoirs le 30/09/07 à Metz
"3ème rando d’Automne" le 07/10/07 à Blénod-les-Pont-à-Mousson
RANDO DES ROIS MAGES le 13/01/08 à Lessy
Rando du Fond Saint-Martin le 06/04/08 à Rombas
Rando "La Pagnotinne" à Pagny-sur-Moselle le 20/04/08
Rando "LA PETITE BOUCLE" à Sémécourt le 27/04/08
Rando la "SPEED RAIL" à Scy-chazelles le 01/05/08
"Rando des tilleuls" à Corny le 08/06/08
Rando "La Gorzienne" le 22/06/08
XXX’Trème marathon à Remiremont le 17/08/08
Raid VTT "Chardon Val de Lorraine" du 07/09/08 [90km]
Rando nocturne "L’Orneturne" à Amnéville le 12/09/08
"Rando d’automne" à Blénod le 21/09/08
"Rando des Lavoirs" à Metz le 28/09/08
Rando des Rois mages le 11/01/09 à Lessy
Ski à Gerardmer
Rando "Ca marche et ça roule" à Blénod le 08/02/09
Rando "La Marbichonne" à Marbache le 05/04/09
"Rando du fond Saint-Martin" à Rombas le 22/03/09
Rando "L’hivernale" à Pont-a-Mousson le 01/03/09
Rando VTT à Pagny-sur-Moselle le 19/04/09
"Les B’Twin days" à Semécourt le 26/04/09
Rando "La Speed Rail" à Scy-Chazelles le 01/05/09
"12ème rando des tilleuls" à Corny le 10/05/09
Rando "L’Orneturne" à Amnéville le 11/09/09
Rando "Chemins solidaires" à Ancy le 13/09/09
"Rando des lavoirs" à Metz le 27/09/09
Rando des rois mages le 10/01/10 à Lessy
Des randos à gogo pour être prêt pour les crapauds !!!
"Rando des chamois" le 27/06/10 à Blénod lès PàM
Rando « Les rayons d’été » le 04/07/10 à Mondelange
Raid VTT "Chardon Val de Lorraine" du 05/09/10 [90kms]
Trophée des remparts sierckois le 12/09/10
"La nuit des Templiers" à Pierrevillers le 15/10/10
Rando des rois mages le 09/01/11 à Lessy
"L’Antre du Graoully" le 15/05/11 à Lessy
Un dimanche de VTT
« Les balcons de Dabo » le 14/08/11
"Trace de la Béholle" le 04/09/11 à Verdun
"L’Orneturne" le 09/09/11 à Amnéville
"Rando des lavoirs" le 11/09/11 à Metz
"La nuit des Templiers" à Pierrevillers le 14/10/11
Rando des rois mages le 15/01/12 à Lessy
Les randos du dimanche
20ème trace de la Béholle le 02/09/12 à Verdun
"La Forestière" le 23/09/12 à Arbent
Rando des lavoirs le 30/09/12 à Metz
Le dimanche matin, sur les chemins.
Un bout de chemin
Rando C-SPORT "Couleurs d’automne sur les Côtes" le 25/10/15 à Moulins-lès-Metz
Le dimanche matin, C-Rando !
Cocorico à La Bresse !
Le dimanche matin, en VTT, sous la canopée

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
9 juillet 2016
Statistiques de l'article :
3326 visiteurs cumulés

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

Votre recherche

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 44 (423028)